Lors de la dernière édition d’Europavox, devant la « petite scène » nichée à l’ombre de la Coopé, il fallait jouer des coudes pour apercevoir dans le soleil déclinant Eddy De Pretto, devenu en quelques mois un véritable phénomène. Car ce jeune banlieusard aujourd’hui âgé de 26 ans a réalisé le tour de force d’allier succès public et critique à une vitesse quasi-météorique. Mais il a surtout réussi un joli pied de nez à toute tentative de catégorisation. Chantant son quotidien sans complexe, utilisant les mots comme autant d’uppercuts, flirtant avec le hip-hop version bleu-blanc-rouge et la chanson d’ici – de Nougaro à Daho, pour rester dans les histoires d’O –, il a transformé son premier album « Cure » en disque de platine, porté entre autres par les hits « Kid », « Normal » ou « Fête De Trop », et a fait de la scène un second chez lui. En deux mots comme en cent : triomphe annoncé.

Europavox : Muddy Gurdy
Place du 1er Mai
27
juin
Europavox : Muddy Gurdy
Europavox : Kid Simius
Place du 1er Mai
27
juin
Europavox : Kid Simius
Europavox : Romeo Elvis
Place du 1er Mai
28
juin
Europavox :  Romeo Elvis
Europavox : Iris Gold
Place du 1er Mai
28
juin
Europavox : Iris Gold