Une journée de rencontre professionnelle a eu lieu mardi au Centre d’Initiation à l’art mille formes.

Dans le cadre du réseau CreArt, la Ville de Clermont-Ferrand a organisé une journée d'échanges et de visite, en compagnie d'intervenants et de spécialistes, autour des nouvelles expérimentations artistiques pour les tout-petits au Centre d’Initiation à l’art. Une rencontre professionnelle adressée aux artistes, professionnels de la culture et de la médiation et professionnels de l’enfance et de la petite enfance souhaitant développer des actions artistiques en direction des jeunes enfants.

Ce Centre d'Initiation à l'art est la réponse à une demande, à un manque constaté en termes de propositions réservées et adaptées aux tout-petits, comme l'explique Sarah Maltera, responsable du Pôle prospective et nouveaux concepts à la Direction des publics du Centre Pompidou. Il est aussi le fruit de questionnements sociétaux importants sur la place de l'enfant, de son rapport à l'art et de son apprentissage aujourd'hui.

Pour les enfants, ce premier contact avec l'art se fait ici par l'expérimentation. Plutôt que de rentrer chez lui avec une oeuvre finie, il ressort avec ses souvenirs et avec ce qu'il a pu vivre. Ainsi, sont mis à l'honneur l'appréhension de l'espace (petits objets ou formes gigantesques), le toucher (grâce à différents matériaux, différentes formes, différents poids d'objets) et la libre expression de la créativité des enfants avec des espaces de construction complètement modulables et des oeuvres contributives, en perpétuelle transformation. Cette liberté a d'ailleurs eu des effets immédiats sur les enfants, constatés dès le mois de mai, car ils se sont très vite adaptés au lieu tout en cherchant à sortir du cadre imposé.

Cette ouverture exceptionnelle du lieu (du 25 mai au 14 juillet) illustre le désir de rendre visible le travail de chantier avec tout ce qu'il symbolise : mille formes est un endroit où l'on questionne l'éphémère grâce à des ateliers évolutifs ou des propositions autour du gonflable, de la construction (et de la déconstruction)... Ce côté "chantier" est aussi une volonté de montrer et de célébrer le collectif. Mille formes est un lieu enrichi par la collaboration de ses créateurs, des artistes qui proposent leurs oeuvres et par la présence des parents et de leurs enfants, qui peuvent ensemble se l'approprier.

Mille formes sera, dès son ouverture définitive en décembre, un espace en constante évolution, avec des propositions variées : expositions, ateliers, forum, projections, spectacles, propositions dédiés aux bébés, café et pourquoi pas du design culinaire ou encore un mini-musée, avec des oeuvres hebergées par les musées clermontois.